CDI

Les 6ème2 et 6ème3 assistent à la pièce de théâtre : La nuit où le jour s'est levé

Par MARIE-CATHERINE BAFCOPS, publié le vendredi 9 février 2018 08:52 - Mis à jour le vendredi 9 février 2018 08:52
La-nuit-où...WEB©-Christophe-Raynaud-de-Lage.jpg
Lundi 5 février des élèves de 6ème se sont rendus à Douai au théâtre TANDEM pour voir la pièce La nuit où le jour s'est levé.

Au début des années 80, Suzanne part au Brésil. Son voyage la mène dans un couvent perdu en plein désert. Là, elle rencontre un nourrisson abandonné, elle est décidée à faire de Tiago son enfant et à le ramener avec elle en France. La voilà l'aventure de Suzanne... Car bien des épreuves l'attendent, bureaucratiques surtout, donc des discussions sans fin avec la police, des heures et des jours d’attente, de complications, de mensonges, la fatigue physique et morale, la peur, le désespoir, l'espoir...

« J’ai adoré la pièce ! Elle était drôle et amusante et parfois surprenante. Quelquefois je me suis demandé si Suzanne allait s’en sortir. Son voyage était surprenant, quelquefois elle a du malheur et quelque fois de la chance. Je vous conseille d’aller voir la pièce, car c’est grâce au hasard que Suzanne a fait cet engagement. C’est extraordinaire ! » William

« C’était surprenant ! Au début, la pièce a commencé dans les gradins avec nous ! » Anissa

« On n’a jamais vu une pièce comme ça ! » Baptiste

« Les trois comédiens racontent tous les émotions de Suzanne. » Maëlle

« J’ai été impressionné par ce qu’il faisait avec la roue Cyr » Bryan

« C’est une histoire émouvante. » Laora

« J’ai eu peur pour Suzanne. » Suhayb

« Parfois c’était ennuyeux, parfois c’était formidable ! » Mathis

« J’ai eu peur quand Suzanne devait passer la frontière entre l’Espagne et la France. » Aymeric

« C’était drôle quand ils parlaient dans la lampe comme s’ils étaient au téléphone. » Luna

 « Il y a beaucoup de paroles » Baptiste

« C’est dommage que les trois acteurs jouent tous les rôles et pas un rôle fixe, on n’a pas vu Suzanne » Eden

« Les acteurs jouaient tous le rôle de Suzanne. Parfois, j’ai cru que le bébé était le cerceau. » Valentine

« C’était extraordinaire quand le circassien faisait le numéro avec le cerceau ! » Anaïs

 « La pièce est touchante et triste, c’est un sujet difficile. » Evan

Pièces jointes
Aucune pièce jointe